Reservation Hotel en ligne sur TVtrip, le 1er guide video d'hotels!

Musée Saint-Raymond (France)

  • A propos
  • Hôtels
  • Voir la carte
  • Photos
loader
illustration

Atouts majeurs de Musée Saint-Raymond

Conçues comme un circuit logique, trois étapes relatives à l’histoire de Toulouse et de sa région dans l’Antiquité se développent chacune sur un niveau complet du musée. Le deuxième étage évoque la romanisation progressive de l’exceptionnel site toulousain. Tolosa dévoile, grâce à de nombreuses sculptures et à des objets choisis, son apparence et sa prospérité dans l’Antiquité. D’autres oeuvres, découvertes entre Rhône et Garonne - Béziers, Narbonne, Carcassonne et autres lieux de l’ancienne province de Narbonnaise - attestent aussi la forte imprégnation latine de ces contrées considérées par Rome comme une seconde Italie. Le premier étage présente une importante sélection des antiques provenant de la villa de Chiragan à Martres-Tolosane (Haute-Garonne). L’abondance et la qualité du décor sculpté de cette luxueuse villa, qui resplendissait de marbres de toutes sortes, émurent les savants et les amateurs d’art du monde entier lors de la grande découverte de 1826. On y remarque tout particulièrement l’ensemble unique des reliefs des travaux d’Hercule, des répliques antiques de quelques chefs-d’oeuvre de la statuaire grecque et une extraordinaire galerie de portraits romains. La visite de l’exposition permanente se termine au plus profond du musée. Dans le sous-sol, apparaissent des vestiges de la nécropole Saint-Sernin et une grande partie des oeuvres d’origine funéraire de l’Antiquité romaine et du haut Moyen-Âge. Des fouilles archéologiques réalisées entre 1994 et 1996 ont permis de retrouver les origines du bâtiment actuel et de remonter dans un passé plus lointain encore grâce à la découverte d’une partie de la grande nécropole paléochrétienne de Toulouse établie autour de la tombe de Saturnin et d’un rare four à chaux qui fonctionna aux Ve et VIe siècles. Le visiteur découvre donc un véritable site archéologique

Informations pratiques

Adresse: place Saint-Sernin

Code postal: 31000

Ville: Toulouse

Pays: France

Telephone 1: 05 61 22 31 44

Fax: 05 61 22 31 25

Email: saint-raymond@mairie-toulouse.fr

Site internet: http://www.toulouse-tourisme.com/sites-et-visites-le-musee-saint-raymond, 1218501, 1, 59

Horaires: Tous les jours, y compris le mardi, de 10h à 18h. Du 1er juin au 31 août: de 10h à 19h.

Tarifs: Plein: 2, 40 €. Réduit: 1, 20 € (titulaires de la carte Toulouse Cultures, groupes à partir de 15 personnes). Gratuité: moins de 18 ans, étudiants, groupes scolaires accompagnés de leurs professeurs, Amis des musées... Gratuit pour tous les publics le premier dimanche de chaque mois

Acces: Aéroport de Toulouse-Blagnac. Gare TGV de Toulouse-Matabiau. Autoroutes A61 (Perpignan, Barcelone, Lyon, Nice), A62 (Bordeaux, Paris, Lille), A64 (Pau, Bayonne), A68 (Albi). Métro Jeanne d’Arc

Activites: Expositions temporaires

Infrastructure: Bibliothèque spécialisée: consultation sur place et uniquement sur rendez-vous. Tél. 05 61 22 21 85. Librairie, carterie, boutique, café dans le jardin

Thematique(s): Archéologie

Equipement: Air conditionné, Ascenseur et toilettes aux normes handicapés, Circulation fauteuils roulants: salle expositions (totale), services commerciaux (totale)

Protection bâtiment: Classement au titre des Monuments Historiques (1975)

Monuments à proximité: Basilique Saint Sernin. Crypte archéologique de l'ancienne église Saint-Pierre-des-Cuisines. Amphithéâtre romain de Purpan et thermes d'Ancely

Hôtels proche

40 m - Junior Hôtel

Les clients disposent dans toutes les chambres de l’hôtel de: bureau, télévision, bain, douche, télévision avec câble/satellite.L’hôtel offre également les équipements et les services suivants: servicLire la suitee en chambres 24h/24, restaurant, centre d’affaires, animaux de compagnie permis.Les clients trouveront que cet hôtel, soucieux de la qualité du service et qui dispose de superbes infrastructures et aménagements, offre un excellent rapport qualité-prix.Réservez facilement une chambre au Junior Hôtel de Toulouse. Entrez simplement vos dates de voyage sur notre formulaire en ligne sécurisé.Masquer

88 m - Saint-Sernin

Cet hôtel de charme situé au centre-ville de Toulouse et de l'histoire culturelle, en face de la Basilique St-Sernin, vous accueille dans un cadre contemporain et chaleureux pour vous offrir un séjourLire la suite agréable. A quelques pas, vous découvrirez la Place du Capitole, les restaurants, les théâtres, les musées et les boutiques dans la Ville Rose. Près du centre de congrès, le Palais des Sports, les universités et le quartier des affaires, cet hôtel de charme au centre-ville de Toulouse séduit par sa situation. Nos 17 chambres, certaines avec vue sur la Basilique St-Sernin sont décorées dans des tons de lin et les différents thèmes.Masquer

317 m - Arnaud Bernard Hôtel

Toutes les chambres incluent: climatisation, sèche-cheveux, télévision, douche, télévision avec câble/satellite.Pour le confort et la commodité des clients, vous trouverez également sur place: serviceLire la suite en chambres 24h/24, transfert aéroport, centre d’affaires, animaux de compagnie permis.L’hôtel offre un service de qualité avec des infrastructures de pointe pour que le séjour de chaque client soit inoubliable.Réservez votre chambre dès maintenant au Arnaud Bernard Hôtel via notre formulaire en ligne sécurisé. Commencez par entrer vos dates de voyage dans l’espace prévu à cet effet.Masquer

321 m - Hotel Victor Hugo

Le Hotel Victor Hugo jouit d’un emplacement idéal aussi bien pour les voyageurs d’affaires que pour les touristes qui séjournent à Toulouse.Le Hotel Victor Hugo jouit d’un emplacement idéal avec des aLire la suiteménagements modernes dans toutes les chambres et d’un service exceptionnel.Chaque chambre est agencée avec goût avec climatisation, bureau, sèche-cheveux, planche à repasser, télévision.Les aménagements standards proposés dans cet établissement de Toulouse incluent service en chambres 24h/24, boutiques, ascenseur, chambres / équipements pour mobilité réduite, centre d’affaires.L’hôtel se caractérise par un mélange de confort moderne et de décoration traditionnelle de Toulouse, ce qui contribue à en faire un établissement original. Pour votre réservation au Hotel Victor Hugo, indiquez simplement vos dates et remplissez notre formulaire en ligne sécurisé.Masquer

325 m - Le Capitole

Le Le Capitole Hotel jouit d’un emplacement idéal aussi bien pour les voyageurs d’affaires que pour les touristes qui séjournent à Toulouse. Toutes les chambres de l’hôtel disposent de toutes les commLire la suiteodités attendues d’un hôtel de cette catégorie pour offrir aux clients un maximum de confort. Les aménagements des chambres incluent chambres non-fumeur, journal quotidien, mini-bar. Les aménagements standards proposés dans cet établissement de Toulouse incluent centre d’affaires, service en chambres 24h/24. L’hôtel offre un service chaleureux et accueillant de niveau international. Pour réserver une chambre au Le Capitole Hotel, veuillez entrer vos dates de séjour et compléter notre formulaire en ligne sécurisé.Masquer

Avis des internautes

En savoir plus

Musée Saint-Raymond - Historique des collections

Ouvert en 1892, le musée Saint-Raymond a hérité, tout en les enrichissant sans cesse, des collections du célèbre Musée des Antiques de Toulouse, créé dans la première moitié du XIXème siècle aux Augustins. Dans les années 1950-1960, il fut consacré uniquement à l'art et à l'archéologie de l'antiquité. Il a réouvert ses portes au public le samedi 8 mai 1999, après plus de 4 années de rénovation.

Musée Saint-Raymond - Historique des collections

Ouvert en 1892, le musée Saint-Raymond a hérité, tout en les enrichissant sans cesse, des collections du célèbre Musée des Antiques de Toulouse, créé dans la première moitié du XIXème siècle aux Augustins. Dans les années 1950-1960, il fut consacré uniquement à l'art et à l'archéologie de l'antiquité. Il a réouvert ses portes au public le samedi 8 mai 1999, après plus de 4 années de rénovation.

Musée Saint-Raymond - Historique des collections

Ouvert en 1892, le musée Saint-Raymond a hérité, tout en les enrichissant sans cesse, des collections du célèbre Musée des Antiques de Toulouse, créé dans la première moitié du XIXème siècle aux Augustins. Dans les années 1950-1960, il fut consacré uniquement à l'art et à l'archéologie de l'antiquité. Il a réouvert ses portes au public le samedi 8 mai 1999, après plus de 4 années de rénovation.

Musée Saint-Raymond - Intérêt architectural

Dans les années 1071-1080, un hôpital destiné aux pauvres fut fondé auprès de la basilique Saint-Sernin et administré par Raymond Gairard. Celui-ci fut inhumé dans la chapelle de cet hôpital où il fut vénéré comme un saint. Chapelle et hôpital furent alors désignés par le vocable Saint-Raymond. L'Université de Toulouse ayant été fondée en 1229, des étudiants pauvres furent accueillis dans l'hôpital. Il devint donc collège dans le second tiers du XIIIe siècle. Au cours du XVe siècle, il fut détruit sans doute par un incendie, ce qui engendra la construction du nouveau collège Saint-Raymond qui comprenait plusieurs bâtiments. En 1523, le maître-maçon Louis Privat édifia le plus beau de ces bâtiments, celui qui subsiste encore aujourd'hui. Il est avec les collèges Saint-Martial (actuel Hôtel de l'Opéra) et de Pierre de Foix, l'un des rares exemples conservés de l'architecture universitaire médiévale. L'institution vécut jusqu'à la Révolution Française qui la supprima. En 1836, la Ville de Toulouse racheta tous les bâtiments de l'ancien collège Saint-Raymond. En 1852-1853, seul l'édifice qui abrite le musée échappa aux démolitions entraînées par l'aménagement d'une vaste place autour de la basilique Saint-Sernin. Grâce à l'intervention de Viollet le Duc, il fut sauvegardé en raison de sa grande valeur architecturale puis restauré de 1868 à 1871

Musée Saint-Raymond - Intérêt architectural

Dans les années 1071-1080, un hôpital destiné aux pauvres fut fondé auprès de la basilique Saint-Sernin et administré par Raymond Gairard. Celui-ci fut inhumé dans la chapelle de cet hôpital où il fut vénéré comme un saint. Chapelle et hôpital furent alors désignés par le vocable Saint-Raymond. L'Université de Toulouse ayant été fondée en 1229, des étudiants pauvres furent accueillis dans l'hôpital. Il devint donc collège dans le second tiers du XIIIe siècle. Au cours du XVe siècle, il fut détruit sans doute par un incendie, ce qui engendra la construction du nouveau collège Saint-Raymond qui comprenait plusieurs bâtiments. En 1523, le maître-maçon Louis Privat édifia le plus beau de ces bâtiments, celui qui subsiste encore aujourd'hui. Il est avec les collèges Saint-Martial (actuel Hôtel de l'Opéra) et de Pierre de Foix, l'un des rares exemples conservés de l'architecture universitaire médiévale. L'institution vécut jusqu'à la Révolution Française qui la supprima. En 1836, la Ville de Toulouse racheta tous les bâtiments de l'ancien collège Saint-Raymond. En 1852-1853, seul l'édifice qui abrite le musée échappa aux démolitions entraînées par l'aménagement d'une vaste place autour de la basilique Saint-Sernin. Grâce à l'intervention de Viollet le Duc, il fut sauvegardé en raison de sa grande valeur architecturale puis restauré de 1868 à 1871

Musée Saint-Raymond - Intérêt architectural

Dans les années 1071-1080, un hôpital destiné aux pauvres fut fondé auprès de la basilique Saint-Sernin et administré par Raymond Gairard. Celui-ci fut inhumé dans la chapelle de cet hôpital où il fut vénéré comme un saint. Chapelle et hôpital furent alors désignés par le vocable Saint-Raymond. L'Université de Toulouse ayant été fondée en 1229, des étudiants pauvres furent accueillis dans l'hôpital. Il devint donc collège dans le second tiers du XIIIe siècle. Au cours du XVe siècle, il fut détruit sans doute par un incendie, ce qui engendra la construction du nouveau collège Saint-Raymond qui comprenait plusieurs bâtiments. En 1523, le maître-maçon Louis Privat édifia le plus beau de ces bâtiments, celui qui subsiste encore aujourd'hui. Il est avec les collèges Saint-Martial (actuel Hôtel de l'Opéra) et de Pierre de Foix, l'un des rares exemples conservés de l'architecture universitaire médiévale. L'institution vécut jusqu'à la Révolution Française qui la supprima. En 1836, la Ville de Toulouse racheta tous les bâtiments de l'ancien collège Saint-Raymond. En 1852-1853, seul l'édifice qui abrite le musée échappa aux démolitions entraînées par l'aménagement d'une vaste place autour de la basilique Saint-Sernin. Grâce à l'intervention de Viollet le Duc, il fut sauvegardé en raison de sa grande valeur architecturale puis restauré de 1868 à 1871

Atouts majeurs de Musée Saint-Raymond

Conçues comme un circuit logique, trois étapes relatives à l’histoire de Toulouse et de sa région dans l’Antiquité se développent chacune sur un niveau complet du musée. Le deuxième étage évoque la romanisation progressive de l’exceptionnel site toulousain. Tolosa dévoile, grâce à de nombreuses sculptures et à des objets choisis, son apparence et sa prospérité dans l’Antiquité. D’autres oeuvres, découvertes entre Rhône et Garonne - Béziers, Narbonne, Carcassonne et autres lieux de l’ancienne province de Narbonnaise - attestent aussi la forte imprégnation latine de ces contrées considérées par Rome comme une seconde Italie. Le premier étage présente une importante sélection des antiques provenant de la villa de Chiragan à Martres-Tolosane (Haute-Garonne). L’abondance et la qualité du décor sculpté de cette luxueuse villa, qui resplendissait de marbres de toutes sortes, émurent les savants et les amateurs d’art du monde entier lors de la grande découverte de 1826. On y remarque tout particulièrement l’ensemble unique des reliefs des travaux d’Hercule, des répliques antiques de quelques chefs-d’oeuvre de la statuaire grecque et une extraordinaire galerie de portraits romains. La visite de l’exposition permanente se termine au plus profond du musée. Dans le sous-sol, apparaissent des vestiges de la nécropole Saint-Sernin et une grande partie des oeuvres d’origine funéraire de l’Antiquité romaine et du haut Moyen-Âge. Des fouilles archéologiques réalisées entre 1994 et 1996 ont permis de retrouver les origines du bâtiment actuel et de remonter dans un passé plus lointain encore grâce à la découverte d’une partie de la grande nécropole paléochrétienne de Toulouse établie autour de la tombe de Saturnin et d’un rare four à chaux qui fonctionna aux Ve et VIe siècles. Le visiteur découvre donc un véritable site archéologique

Atouts majeurs de Musée Saint-Raymond

Conçues comme un circuit logique, trois étapes relatives à l’histoire de Toulouse et de sa région dans l’Antiquité se développent chacune sur un niveau complet du musée. Le deuxième étage évoque la romanisation progressive de l’exceptionnel site toulousain. Tolosa dévoile, grâce à de nombreuses sculptures et à des objets choisis, son apparence et sa prospérité dans l’Antiquité. D’autres oeuvres, découvertes entre Rhône et Garonne - Béziers, Narbonne, Carcassonne et autres lieux de l’ancienne province de Narbonnaise - attestent aussi la forte imprégnation latine de ces contrées considérées par Rome comme une seconde Italie. Le premier étage présente une importante sélection des antiques provenant de la villa de Chiragan à Martres-Tolosane (Haute-Garonne). L’abondance et la qualité du décor sculpté de cette luxueuse villa, qui resplendissait de marbres de toutes sortes, émurent les savants et les amateurs d’art du monde entier lors de la grande découverte de 1826. On y remarque tout particulièrement l’ensemble unique des reliefs des travaux d’Hercule, des répliques antiques de quelques chefs-d’oeuvre de la statuaire grecque et une extraordinaire galerie de portraits romains. La visite de l’exposition permanente se termine au plus profond du musée. Dans le sous-sol, apparaissent des vestiges de la nécropole Saint-Sernin et une grande partie des oeuvres d’origine funéraire de l’Antiquité romaine et du haut Moyen-Âge. Des fouilles archéologiques réalisées entre 1994 et 1996 ont permis de retrouver les origines du bâtiment actuel et de remonter dans un passé plus lointain encore grâce à la découverte d’une partie de la grande nécropole paléochrétienne de Toulouse établie autour de la tombe de Saturnin et d’un rare four à chaux qui fonctionna aux Ve et VIe siècles. Le visiteur découvre donc un véritable site archéologique

Atouts majeurs de Musée Saint-Raymond

Conçues comme un circuit logique, trois étapes relatives à l’histoire de Toulouse et de sa région dans l’Antiquité se développent chacune sur un niveau complet du musée. Le deuxième étage évoque la romanisation progressive de l’exceptionnel site toulousain. Tolosa dévoile, grâce à de nombreuses sculptures et à des objets choisis, son apparence et sa prospérité dans l’Antiquité. D’autres oeuvres, découvertes entre Rhône et Garonne - Béziers, Narbonne, Carcassonne et autres lieux de l’ancienne province de Narbonnaise - attestent aussi la forte imprégnation latine de ces contrées considérées par Rome comme une seconde Italie. Le premier étage présente une importante sélection des antiques provenant de la villa de Chiragan à Martres-Tolosane (Haute-Garonne). L’abondance et la qualité du décor sculpté de cette luxueuse villa, qui resplendissait de marbres de toutes sortes, émurent les savants et les amateurs d’art du monde entier lors de la grande découverte de 1826. On y remarque tout particulièrement l’ensemble unique des reliefs des travaux d’Hercule, des répliques antiques de quelques chefs-d’oeuvre de la statuaire grecque et une extraordinaire galerie de portraits romains. La visite de l’exposition permanente se termine au plus profond du musée. Dans le sous-sol, apparaissent des vestiges de la nécropole Saint-Sernin et une grande partie des oeuvres d’origine funéraire de l’Antiquité romaine et du haut Moyen-Âge. Des fouilles archéologiques réalisées entre 1994 et 1996 ont permis de retrouver les origines du bâtiment actuel et de remonter dans un passé plus lointain encore grâce à la découverte d’une partie de la grande nécropole paléochrétienne de Toulouse établie autour de la tombe de Saturnin et d’un rare four à chaux qui fonctionna aux Ve et VIe siècles. Le visiteur découvre donc un véritable site archéologique

TVtrip international

dansk | deutsch | ελληνικά | english | english | español | suomi | français | magyar | italiano | 日本語 | 한국어 | nederlands | norsk | polski | português | română | русский | српски | svenska | 中文 | 中文

TVtrip international

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

Pourquoi utiliser TVtrip?

  • Meilleurs prix

    Grâce à nos partenaires, vous accédez aux meilleurs prix pour votre réservation d'hôtel

  • Qualité

    Toutes nos vidéos sont filmées par des professionnels

  • Le maximum de choix

    Choisissez parmi nos 35 884 vidéos pour faciliter votre reservation d'hotel

  • Transparence

    Des vidéos objectives et professionnelles pour vous aider à choisir le bon hôtel

  • Nous parlons votre langue

    TVtrip est disponible en 22 langues

Informations

Conditions d'utilisation | Charte de confidentialité | A propos de TVtrip | L'Equipe | Presse | Aide | Nous contacter

* Meilleur prix chez nos partenaires de réservation sur les 30 prochains jours.
Le montant affiché est donné à titre indicatif et calculé selon le taux de change en vigueur ce jour.

Vous êtes propriétaire d'un hôtel ?

© 2018 - TVtrip.com

Légende